Soutien scolaire : les limites des cours particuliers à domicile

soutien-scolaire

Quand les parents cherchent des solutions de soutien scolaire, ils pensent spontanément aux cours particuliers à domicile. Mais est-ce que cela va  aider réellement leur enfant ? Voyons les limites de cette forme de soutien scolaire.

Qu’est-ce qui vous garantit que la petite annonce trouvée à la boulangerie ou sur le « bon coin » est la bonne solution pour votre enfant ? Vous savez, cet étudiant en école d’ingénieur ou à l’université, ce jeune retraité ou ce professeur qui veut compléter ses revenus en donnant des petits cours de maths ou de français…

Est-ce que ces cours vont vraiment aider votre enfant à résoudre ses difficultés scolaires ? Bien souvent non, car il y a de nombreuses limites inhérentes à ce type de soutien scolaire.

Limite n°1 : ce soutien scolaire coûte très cher

Pour être efficace, il faut prévoir de faire travailler l’élève de façon continue, entre 1 et 3 heures par semaines. Sans cela, pas de progrès ! En sachant qu’une heure de cours particulier coûte entre 15 € (étudiant) et 50 € (professeur agrégé à Paris), avec un tarif moyen autour de 30 €, la note mensuelle peut grimper très vite. 2 heures par semaines à 30 € pendant 4 semaines = 2 * 30 * 4 = 240 € / mois…


Limite n°2 : aucune garantie en terme de pédagogie

La personne qui va donner des cours à votre enfant n’est pas toujours formée. Ce n’est d’ailleurs pas toujours un professeur diplômé. S’il donne des cours dans plusieurs matières, ce n’est en général pas bon signe. Le problème est que vous n’avez aucune certitude sur la pédagogie qu’elle va employer. Quelle progression va-t-elle adopter ? Quels supports va-t-elle choisir ? Cette personne parle-t-elle correctement français ? De nombreux témoignages convergent pour reconnaître que la sélection faite par les grands réseaux structurés de soutien scolaire privés est souvent trop rapide.


Limite n°3 : le problème des horaires

Admettons que vous ayez trouvé la bonne personne. Reste encore à faire en sorte que les emplois du temps soient compatibles. Si vous avez trouvé la perle, elle est probablement débordée de demandes et peu disponible. Est-ce qu’un cours en fin d’après-midi en semaine est le meilleur moment pour que votre enfant suive un cours en plus ? Pas facile de tout concilier. Et pendant les vacances, moment plus propice pour une remise à niveau, votre professeur particulier ne sera plus là, surtout l’été ! Plus aucun soutien scolaire.


Limite n°4 : un soutien scolaire sans aucun suivi dans la durée

Pour faire de réels progrès, il faut un effort continu dans la durée, parfois même sur plusieurs années. Les aléas du quotidien font qu’il est souvent difficile de garder le bon professeur particulier sur plusieurs années. D’où une rupture dans les apprentissages. Et le professeur particulier suivant n’aura probablement pas la même approche… Un peu décourageant parfois, surtout pour l’élève.


Limite n°5 : quand c’est fini, c’est fini !

Une fois la personne qui aide votre enfant partie à l’issue de l’heure de cours, il n’y a aucun moyen de réécouter son cours particulier ou de lui faire répéter ce qu’il a expliqué. Game over, trop tard, le cours est fini. Il fallait bien écouter ! Alors que pour intégrer une notion, un élève a parfois besoin de réécouter un cours.


Limite n°6 : parfois, c’est le professeur qui travaille devant l’élève qui le regarde !

On a tous déjà vu des cas de professeur particulier ayant tellement à cœur de faire comprendre à l’élève un point essentiel ou un exercice qu’il se met à travailler lui-même. Pratique pour l’élève malin et un peu flemmard qui fait faire ses devoirs par son aide pendant son heure de soutien scolaire !


Limite n°7 : il s’agit rarement d’un VRAI cours

Dans ces petits cours particuliers, le plus souvent il s’agit d’une aide aux devoirs. L’adulte va aider l’élève à faire son travail à la maison ou à apprendre ses leçons. Il va très rarement lui faire un cours complet sur une notion que l’élève n’a pas compris les années précédentes. Pourquoi ? Parce que l’adulte n’a pas identifié réellement les lacunes de l’élève, parce qu’il manque de temps pour construire ce fameux cours, parce qu’il ne sait tout simplement pas faire cela…


Limite n°8 : laisser seul son enfant avec un(e) inconnu(e)

De nos jours, et sans aucune paranoïa, il faut aux parents une certaine dose de confiance ou  d’inconscience pour laisser seul son jeune garçon ou sa jeune adolescente avec un(e) inconnu(e) chez soi.


Vous l’aurez compris, il faut y réfléchir à deux fois avant de foncer vers les cours particuliers à domicile pour du soutien scolaire. Le risque est de perdre beaucoup de temps et beaucoup d’argent pour un résultat très discutable, voire nul. C’est bien pour cela que les cours en ligne se développent fortement : ils sont moins chers, et surtout, redoutablement efficaces.

 

 

 

1 réflexion sur « Soutien scolaire : les limites des cours particuliers à domicile »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *